Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les plus belles citations de sigmund freud.

Responsabilité

Publié le par Cécile Crignon

- Si j'avance pour ma défense que ce qui, en moi, est inconnu, inconscient, refoulé, n'est pas "moi", alors je ne suis pas sur le terrain de la psychanalyse. ( Freud, 1925, Quelques additifs à l'ensemble de l'interprétation des rêves )

Lire la suite

Dé-lire

Publié le par Cécile Crignon

- Les délires sont l'oeuvre d'une censure qui ne se donne plus la peine de dissimuler le fait que c'est elle qui commande, elle qui, au lieu de coopérer à une réélaboration qui ne choque plus, raye sans ménagement ce contre quoi elle élève une protestation,...

Lire la suite

Fantasme

Publié le par Cécile Crignon

- L'occupation préférée et la plus intensive de l'enfant est le jeu. Peut-être sommes-nous en droit de dire que tout enfant qui joue se comporte en poète, en tant qu'il se crée un monde à lui, ou, plus exactement, qu'il transpose les choses du monde où...

Lire la suite

J'ouïe sens

Publié le par Cécile Crignon

- Mais tout connaisseur de la vie psychique de l'homme sait qu'il n'est guère de chose plus difficile à celui-ci que le renoncement à une jouissance déjà éprouvée. A vrai dire, nous ne savons renoncer à rien, nous ne savons qu'échanger une chose contre...

Lire la suite

Wo es war soll Ich werden

Publié le par Cécile Crignon

Graphorismes etc., par Christian Dubuis Santini ( Sigmund Freud, in Vorlesung. Die Zerlegung der psychischen Persönlichkeit. Conférences sur la psychanalyse, 2e série) Jacques Lacan le traduit de plusieurs façons et l’explicite : 1 - " Là où fut ça,...

Lire la suite

Avenir

Publié le par Cécile Crignon

- Nous aurons beau dire et redire que l'intellect humain est sans force par rapport aux instincts des hommes, et avoir raison ce disant, il y a cependant quelque chose de particulier à cette faiblesse: la voix de l'intellect est basse, mais elle ne s'arrête...

Lire la suite

Mort

Publié le par Cécile Crignon

- A ma grande stupéfaction, un enfant de dix ans, très intelligent, me dit après la mort subite de son père : " Je comprends bien que mon père est mort, mais je ne peux pas comprendre pourquoi il ne rentre pas dîner. " ( Freud, L'interprétation des rêves...

Lire la suite

Angoisse

Publié le par Cécile Crignon

- Les enfants eux-mêmes se comportent très tôt comme si leur attachement à la personne qui les soigne était de la nature de l'amour sexuel. L'angoisse des enfants n'est rien d'autre à l'origine que l'expression du fait que la personne aimée leur manque;...

Lire la suite

Surmoi

Publié le par Cécile Crignon

- Nous comprenons immédiatement pourquoi le grand homme a pu prendre tant d’importance, car nous savons que la plupart des humains éprouvent le besoin impérieux d’une autorité à admirer, devant qui plier, et par qui être dominés, et parfois malmenés....

Lire la suite

Laisse donc et dors, ce n’est qu’un rêve...

Publié le par Cécile Crignon

- Tous les rêves sont des rêves de commodité, faits pour nous permettre de continuer à dormir. Le rêve est le gardien du sommeil et non son ennemi. […] Ou bien l’esprit néglige les sensations qui lui sont données pendant le sommeil (quand leur intensité...

Lire la suite

<< < 1 2 3 > >>