Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

(a)phorismes

Aussi seul que je l’ai toujours été dans ma relation à la cause psychanalytique... : Acte de fondation de l'École Freudienne de Paris par Jacques Lacan (1964)

Publié le par Cécile Crignon

Cet « Acte de fondation » ainsi que la « Note adjointe » et le « Préambule » qui le complètent sont parus en préface du premier annuaire de l’École Freudienne de Paris en 1965. La pagination que nous avons retenue est celle de leur republication dans...

Lire la suite

Âmour

Publié le par Cécile Crignon

- Seul l’amour permet à la jouissance de condescendre au désir. ( Lacan )

Lire la suite

Vous n'êtes pas la seule, ça ne vous fait pas moins seule.

Publié le par Cécile Crignon

- Lacan me manque. « Vous n’êtes pas la seule, ça ne vous fait pas moins seule. » Qui me dirait aujourd’hui une phrase comme celle-là, par laquelle il avait accueilli un jour le sentiment d’exil dont je lui faisais part, lié, pour autant que je m’en souvienne,...

Lire la suite

Celui qui n'est plus mon ami ne l'a jamais été ( Aristote )

Publié le par Cécile Crignon

Quimper, 26 décembre 2015 LETTRE OUVERTE À PATRICK VALAS « Cher » Patrick, J’ai d’abord été très peinée de voir de quelle manière abjecte et répugnante vous vous êtes comporté publiquement et notamment sur Facebook — d’où ma lettre ouverte aujourd’hui...

Lire la suite

La vague et l'océan

Publié le par Cécile Crignon

- Alors, là, je donne une image pour qu'on comprenne. L'océan, mettons que c'est l'espèce humaine. Chaque vague est un individu qui va au maximum de ses possibilités d'expression et qui, à l'acmé de sa force, retombe dans la non-différenciation de la...

Lire la suite

La dépression n'existe pas, la douleur d'exister oui.

Publié le par Cécile Crignon

Lire la suite

Je suis à cette place d'où se vocifère que "l’univers est un défaut dans la pureté du Non-Être" ( Lacan )

Publié le par Cécile Crignon

- Que suis-je ? Je suis à la place d’où se vocifère que ’’l’univers est un défaut dans la pureté du Non-Etre’’. Et ceci non sans raison car à se garder cette place fait languir l’être lui-même. Elle s’appelle la Jouissance, et c’est elle dont le défaut...

Lire la suite

L'amour, on n'en est pas le sujet, on en est ordinairement, normalement, sa victime. ( Lacan )

Publié le par Cécile Crignon

- Au début de mon analyse avec Lacan, tandis que je m'attachais à lui décrire ce que je pensais avoir été mes symptômes névrotiques les plus criants, ceux qui m'avaient amenée sur son divan, il m'avait interrompue pour me dire, avec un bon sourire, que...

Lire la suite

L’amour est ce qui vient suppléer au manque du rapport sexuel.

Publié le par Cécile Crignon

- Également en dialogue avec Platon, le psychanalyste Jacques Lacan, qui est selon vous l’un des plus grands théoriciens de l’amour, avait soutenu qu’ « il n’y a pas de rapport sexuel ». Que voulait-il dire? - C’est une thèse très intéressante, dérivée...

Lire la suite

Il n'y a pas de rapport sexuel

Publié le par Cécile Crignon

- Il n'y a pas de rapport sexuel parce que la jouissance de l'Autre prise comme corps est toujours inadéquate - perverse d'un côté, en tant que l'Autre se réduit à l'objet a - et de l'autre, je dirai folle, énigmatique. N'est ce pas de l'affrontement...

Lire la suite

<< < 1 2 3